Expert en LMNP, LMNP ancien et revente LMNP.
contact@creation-developpement-patrimoine.com
02.50.50.30.40

Location LMNP fiscalité

 
Les atouts de la fiscalité d’un investissement en LMNP

Les produits d’un investissement en LMNP sont imposables au titre de bénéfices industriels et commerciaux ou BIC. Ce placement a néanmoins l’avantage d’offrir différentes formules de défiscalisation qui profitent toutes à l’investisseur.

Un abattement forfaitaire de 50 % en micro-BIC

Le micro-BIC est l’un des deux régimes d’imposition qui s’appliquent aux revenus locatifs perçus d’un investissement locatif en LMNP. Ce mode de calcul concerne notamment les placements dont les recettes locatives annuelles ne dépassent pas 32 900 euros, chiffres en vigueur en 2014.

Ce plafond est fixé à 82 200 euros pour les résidences quasi hôtelières, autrement dit les meublés de tourisme, les chambres d’hôtes et les gîtes ruraux.
Même si les produits de la location ne dépassent pas ce plafond, ils ne sont pas assujettis en totalité à l’impôt relatif aux revenus industriels et commerciaux.

Le statut LMNP octroie en effet à l’investisseur le droit de profiter d’un abattement forfaitaire de 50 % sur le montant des revenus locatifs. En d’autres termes, seule la moitié des bénéfices de la location est soumise à l’impôt sur le revenu sous le régime micro-BIC.

Cet abattement constitue sans nul doute l’un des atouts qui font de la fiscalité location LMNP un argument de taille apte à attirer des investisseurs.

La déductibilité des charges sous le régime d’imposition réelle

Au-delà du plafond de 32 900 euros, les revenus locatifs d’un investissement LMNP entrent dans le cadre du régime d’imposition réelle. Cette formule permet de retrancher sur les recettes locatives diverses charges, dont les intérêts de l’emprunt contracté pour financer l’investissement, les assurances, les taxes d’habitation et surtout l’amortissement de l’immeuble et de ses équipements.

Ce régime de la fiscalité location LMNP s’avère particulièrement avantageux lorsque le montant des charges déductibles est nettement inférieur aux produits de la location.

L’assiette d’imposition peut être ainsi ramenée au minimum, voire à un niveau nul, en jouant sur les différents amortissements déductibles. Ces derniers ne doivent pas toutefois engendrer ou aggraver un déficit foncier.

RECHERECHER UN BIEN

à


ALERTES NOUVEAUX BIENS

Ne passez pas à côté d'une opportunité ! Recevez les alertes nouveaux biens mis en vente, dans votre boite mail !


RECEVEZ nos ALERTES NOUVEAUX biens mis en vente