Expert en LMNP, LMNP ancien et revente LMNP.
contact@creation-developpement-patrimoine.com
02.50.50.30.40

Les villes où il faut investir en immobilier en 2017

Accueil

Les villes où il faut investir en immobilier en 2017

 
investir en immobilier en 2017   Quelle est la tendance en immobilier ? Si vous avez un projet, vous vous demandez sûrement où il faut investir en immobilier en 2017. Voici quelques pistes de réflexion. Toulouse était en tête du classement sur le palmarès des villes les plus intéressantes pour investir dans l’immobilier en 2016! La ville rose a-t-elle réussi à garder sa première place cette année ?   Chaque année, Explorimmo et Explorimmoneuf établissent le palmarès des dix villes les plus intéressantes pour un investissement immobilier en France. Cette sixième édition a présenté un classement totalement aux antipodes de celui de 2016, avec la ville de Toulouse, ex-numéro 1 du palmarès 2016, qui se retrouve en queue de peloton cette année.    

Les critères de classement pour savoir où investir en immobilier en 2017

  Pour établir ce classement des 10 villes les plus intéressantes en matière d’investissement immobilier, Explorimo et Explorimmoneuf se concentrent sur une série de critères économiques couplés à des indicateurs de l’immobilier. Entre autres :
  • Evolution démographique
  • Evolution de l’emploi
  • Nombre d’étudiants
  • Prix dans l’ancien et dans le neuf
  • Part des investisseurs dans le neuf
  • Taxe foncière
 

La tête du classement ravie par Rennes

  Au regard de ces indicateurs, la ville de Rennes s’est révélée la plus attractive pour l’investissement immobilier en 2017. Avec une forte progression de la population étudiante et une démographie en crescendo, elle présente naturellement une forte demande locative. Elle offre par ailleurs une très grande attractivité immobilière avec 2500 € le mètre carré contre 8500 € à Paris. Sans compter les projets d’aménagement à grande échelle : – l’opération EuroRennes avec 1500 logements, 125 000 m² de bureaux et 300 000 m² de commerces – Le nouveau quartier Baud-Chardonnet avec 2500 logements, 56000 m² de bureaux et 34 000 m² d’équipements universitaires, 8500 m² de commerces Toulouse lui cède donc la première place de ce top 10 annuel, pour se retrouver en dixième position. Et pour cause, les loyers restent toujours en berne dans la ville rose et les prix y ont peu évolué. A l’opposé, Rennes affiche de très bons résultats au niveau du prix de l’immobilier et du loyer, mais aussi en matière de fiscalité. L’arrivée de la ligne à grande vitesse lui permet par ailleurs d’être accessible à seulement une heure trente de Paris.  

Bordeaux, une valeur sûre

  Pas de changement en deuxième position ! Bordeaux conserve sa place qu’elle doit principalement à l’arrivée du TGV également, qui lui permet de mettre en œuvre des projets de grande envergure, tels qu’Euratlantique, avec 20 000 logements, 25 000 emplois et 40 000 futurs habitants à venir. Un dynamisme qui lui a permis de se maintenir dans le peloton de tête du classement depuis six ans. Malgré une évolution significative des prix au mètre carré ( 6% sur un an), Bordeaux continue de séduire les investisseurs par son dynamisme économique et sa qualité de vie. Des atouts considérés comme une valeur sûre. Les perspectives de rentabilité sont bien réelles à Bordeaux, aussi bien dans l’ancien que dans le neuf. Saint-Pierre, Victoire, Saint-Michel sont les secteurs les plus prometteurs en matière de performance.  

Montpellier, un marché immobilier en pleine forme

  Montpellier, de son côté, arrive en troisième position avec une belle performance qui lui a permis de réaliser un bond depuis la 7e place qu’elle occupait au palmarès 2016. Elle présente des indicateurs économiques et immobiliers très attractifs, en plus d’une évolution démographique de 7,93% sur un an, et de 6,26% sur l’emploi. Le cadre de vie et le dynamisme de Montpellier sont ses principaux moteurs d’attractivité. Le marché immobilier de la ville ne s’en porte que mieux et ses prix se stabilisent. On enregistre en moyenne 25000 €/m² dans l’ancien et 3700 €/m² dans le neuf.  

Nantes et Lyon respectivement en quatrième et cinquième position

  Nantes et Lyon ferment le top 5 derrière Rennes, Bordeaux et Montpellier. Nantes cède la troisième place à Montpellier cette année et se retrouve en quatrième position. La ville garde toutefois de très bons arguments : population étudiante, démographie, emploi y créent des conditions favorables à l’investissement immobilier. Le dynamisme des investisseurs en 2016 a légèrement fait grimper les prix. Elle enregistre en effet une hausse des valeurs de 3,10 % en un an dans l’ancien, contre 3,40% dans le neuf. Quant à Lyon, elle se maintient à la cinquième position cette année grâce à son dynamisme en matière d’emploi et à sa démographie. Les valeurs devraient poursuivre leur tendance haussière dans l’ancien, tout comme l’année dernière. Dans le neuf, la fin du Pinel prévu à la fin de l’année précipite les achats, ce qui conduit à des prix très élevés.  

Les revenants du top 10 : Lille, Nîmes et Grenoble

  Lille revient dans ce palmarès en se classant à la sixième position des villes pour investir en immobilier en 2017. Malgré l’encadrement des loyers qui pourrait rebuter les bailleurs dans l’ancien, la ville déploie un certain nombre d’atouts qui renforcent son attractivité : redressement de l’emploi, pôles d’enseignement attractifs qui séduisent les étudiants… Nîmes réapparait également dans le classement en huitième position après avoir réalisé des performances intéressantes en matière d’emploi et d’évolution démographique. De plus, le contexte économique y est favorable pour l’investissement avec un taux de crédit bas et des prix accessibles. Les prix dans l’ancien ont peine à se redresser alors que celui du neuf s’envole littéralement. Forte de sa fiscalité attractive et du dynamisme de son pôle étudiant, Grenoble fait aussi son grand retour dans le classement des villes où il serait intéressant d’investir en 2017. Même constat que pour Nîmes : le prix de l’ancien continue à baisser légèrement tandis que celui du neuf retrouve une reprise assez spectaculaire.  

Et Paris ? Pourquoi les prix sont si chers dans la capitale française ?

    A Paris, et en Ile-de-France, les prix de l’immobilier sont en hausse constante, jusqu’à atteindre un niveau record d’ici fin juin, d’après les notaires. En effet, à Paris, le prix de l’ancien se rapproche des 8700 euros le mètre carré. Un pic qui surpasse de 240 € le dernier record enregistré en 2012. Ce qui motive ces prix c’est surtout la structure plutôt atypique du marché parisien. Avec plus de 21 000 habitants au kilomètre carré, l’offre est très limitée à Paris intramuros, et la demande est pratiquement illimitée. Les prix y sont par conséquent 2 à 3 fois plus élevés que dans les autres métropoles. Si les prix de l’immobilier s’envolent constamment, le volume des transactions ne tarit pas pour autant. Les acheteurs sont mis en confiance par la hausse des prix et prévoient de réaliser une plus-value sur le bien acheté. Les prix vont donc connaître une nouvelle période de hausse fulgurante en 2017, qui ne seront pas forcément proportionnels avec les revenus des habitants. A 7,8%, les taux de chômage sont au-dessous du taux national, qui s’élève à 8,6%. Le revenu médian est également supérieur de 400 à 500 euros à celui du niveau national. Pour autant le pouvoir d’achat des ménages demeure plutôt contraint par rapport au coût du logement trop élevé. Les efforts pour la correction des prix en 2008 n’ont eu qu’un effet limité, pour au final provoquer une nouvelle flambée des prix entre 2009 et 2011. De la même manière, la correction des prix entre 2012 et 2014 pour maintenir le prix au mètre carré à 7880 euros a aussi eu pour effet la hausse ininterrompue du marché depuis 2015. Par conséquent, la plupart des ménages français sont locataires à Paris.  
Si votre projet est d’investir en immobilier en 2017, ce palmarès devrait vous être utile. Évidemment, il n’est pas restrictif et d’autres secteurs restent des valeurs sures comme le tourisme avec un objectif affirmé pour la France d’avoir 100 millions de touristes en 2020… qu’il faudra loger !

RECHERECHER UN BIEN

à


ALERTES NOUVEAUX BIENS

Ne passez pas à côté d'une opportunité ! Recevez les alertes nouveaux biens mis en vente, dans votre boite mail !


RECEVEZ nos ALERTES NOUVEAUX biens mis en vente