Expert en LMNP, LMNP ancien et revente LMNP.
contact@creation-developpement-patrimoine.com
02.50.50.30.40

Immobilier LMNP

 
Comment réussir un investissement immobilier LMNP  ?

La rentabilité d’un investissement immobilier LMNP dépend de plusieurs facteurs et des choix de l’investisseur. Trois critères sont particulièrement importants : l’emplacement du logement, le choix du financement et le choix du gestionnaire.

La localité du bien, la clé de la rentabilité

Comme tout acheteur qui achète un bien pour le louer, l’investisseur immobilier LMNP s’intéresse avant tout à l’emplacement de la résidence comme premier critère de rentabilité. Le principe se veut alors simple : le logement doit se trouver à une adresse compatible avec les besoins et le profil des clients ciblés.

Par exemple, si l’investisseur opte pour une résidence étudiante. L’idéal serait de chercher un logement situé à proximité des universités ou des principales voies d’accès menant à des universités.

Pour une résidence de tourisme, l’emplacement idéal correspond à un quartier, une ville ou une station qui dispose d’un potentiel touristique ou professionnel significatif. Un bien situé à proximité d’un parc, de la montagne, d’une place, du centre-ville ou de tout autre centre d’activité offre certainement plus de rendement qu’une résidence de tourisme éloignée des principales attractions touristiques ou professionnelles. L’intérêt futur des locataires prime donc sur tout le reste au moment de choisir l’emplacement du bien immobilier.

Du choix du financement et du gestionnaire

Les intérêts d’un investissement immobilier sous dispositif LMNP sont déductibles fiscalement. Autrement dit, l’État finance une part conséquente de votre investissement grâce au levier de la réduction d’impôt.

Le mieux serait alors de trouver un établissement bancaire prêt à financer l’investissement à hauteur de 100 % pour profiter au maximum de la réduction d’impôts LMNP.

Le choix du gestionnaire, dans le cas où l’investisseur n’opte pas pour la gestion directe, est également crucial. De la solidité financière, l’expérience et le professionnalisme de l’exploitant dépendent en effet les revenus locatifs perçus par l’investisseur pendant la période de versement des loyers fixes.

La durée de cette période est précisée dans le bail commercial liant le bailleur et l’exploitant et peut aller jusqu’à 9 ans pour une résidence de services.

RECEVEZ nos ALERTES NOUVEAUX biens mis en vente